Forum20177'

Le Parc National de Wigry

Wigry

Le Parc National de Wigry est un espace unique en Pologne en raison du paysage de lac formé au cours de la plus jeune glaciation – nord polonaise. Il y a pas en Pologne d’autre parc national avec une telle richesse de lacs. Dans le parc il y a 42 lacs d’une superficie totale d’environ 28 km carrés. Le plus grand, le plus profond et le plus attrayant est le lac Wigry. On notera en particulier les petits lacs de la forêt de couleur de thé (qui leur est donné par les acides humiques), appelés dans la région de Suwałki – suchary (« biscuits »). Il y en a 20 dans le parc et il n’y a pas d’autre endroit en Pologne où ils seraient présents en si grand nombre. Aussi les rivières qui se jettent dans le Parc National de Wigry méritent-elles une attention particulière. La plus grande d’entre elles est Czarna Hańcza – l’une des itinéraires de canotage les plus attrayantes dans le pays. Dans la partie nord du paysage du parc le paysage est vallonné, avec de nombreuses formes de terrain glaciaire. La partie sud est plus plate, située sur les sols de sable du sandur augustovian plantée des pins, des bois et des forêts mixtes. Le Parc National de Wigry se trouve dans la partie nord de la Forêt Vierge d’ Augustów, essentiellement couverte de pins et d’épicéas. Vous retrouverez dans le parc une douzaine d’espèces d’orchidées et de plusieurs espèces de lichens, prouvant la pureté de l’air. Le monde des animaux est très riche. Il y en a près de 800 espèces, y compris le castor – animal héraldique du parc. Pour le tourisme dans la région du parc 250 km, des randonnées pédestres et des pistes cyclables sont disponibles, aussi bien que les voies navigables (Czarna Hańcza et le lac Wigry) et les parcours éducatifs. Les plages et les piscines sont situées à Krzywe (au bord du lac Czarne), et à Stary Folwark, Gawrych Ruda (lac Wigry). Les points panoramiques (tours, plates-formes et ponts) sont situés dans les villes suivantes: Lipniak, Nowa Wieś, Tartak, Stary Folwark, Krzywe, Gawrych Ruda, Bryzgiel, Krusznik, Słupie.

Complexe monastique post-Camaldolian à Wigry

Le monastère situé sur une péninsule Wigry est la relique la plus précieuse de Suwałki. Les Moines Camaldules sont arrivés ici en 1667, et pendant un demi-siècle ont érigé un monastère, qui est devenu l’un des plus grands et riches en Pologne. Après l’abolition de la loi en 1800, les autorités prussiennes ont expulsé les moines à Bielany, la banlieue de Varsovie, et l’édifice était progressivement dévasté. C’est à peine la reconstruction d’après-guerre qui lui a rendu l’ancienne gloire. L’ensemble des bâtiments comprend, entre autres: le portier de la maison, la porte de la terrasse supérieure et inférieure, ermitages, maison palais royal des évêques de l’église, l’ancien réfectoire et de la tour de l’horloge. Un tournant dans l’histoire du monastère a été la visite du pape Jean-Paul II en 1999. Le pape connaissait la région grâce aux excursions en canoë sur Czarna Hańcza. C’est ainsi qu’il les rappelait après de années «Cette terre était pour moi toujours très accueillante quand je venais ici à la recherche d’un repos, en particulier sur les lacs magnifiques (…)». Aujourd’hui, vous pouvez visiter les appartements, qui ont accueilli le pape au cours de sa longue pèlerinage en Pologne. Actuellement, dans le cadre du monastère fonctionne l’Aréopage de la Nouvelle Évangélisation de Wigry, réalisant également des services dans le domaine touristique.
Le sentier du Pape mène par Wigry.

Croisières “Sentier du Pape” du lac Wigry

Le bateau “Kameduła”, dont le nom fait référence au monastère de Wigry, flotte sur l’itinéraire du pape, celle qu’en 1999 a été entreprise par Pape Jean-Paul II lors de son pèlerinage. La navigation sur ​​le lac Wigry commence le 1er mai et dure jusqu’au 31 octobre. Le port principal est situé sur le complexe du monastère de Wigry. La croisière dure près d’une heure et 10 minutes. Des navires partent tous les jours à 10H,11.30H,13H,14.30H et 16H. Les billets peuvent être achetés après la réservation, ou directement sur ​​le bateau. La croisière s’effectue avec la nombre minimum de cinq passagers adultes. Les croisières ont lieu dans la période du 1er mai au 31 octobre du 8 heures à 19 heures. En pleine saison a lieu le passage régulier des navires de la marina près de l’ensemble monastique de Wigry, à 10.00H, 11.30H, 13.00H, 14.30H, 16.00H. La croisière dure environ 1 heure 10 minutes. Le nombre minimum de passagers sur une croisière – 5 adultes.

Le rafting en canoë-kayak et la voile sur Czarna Hańcza et le lac Wigry

Le tourisme nautique dans la région de Suwalki a de grandes traditions. En 1928, les scouts de Suwałki ont navigué, sur des canots faits à la main, à Poznań à l’Exposition Publique Nationale. Jean-Paul II a participé, en tant qu’un jeune prêtre au rafting en canoë sur Czarna Hańcza. Déjà en 1938, les premiers stages de voile ont été organisés sur le lac Wigry et depuis un demi-siècle on participe aux régates de ” Ruban bleu du lac Wigry”. Le rafting sur Czarna Hańcza au-dessous de Wigry, est le plus célèbre sentier de canoë en Pologne. La classique est appelée « petit et grand boucle ». Les six premiers jours s’étendent au bord du lac Białe, Studzieniczne i Kanał Augustowski jusqu’à Serwy, à partir de là vous avez à transporter les kayaks à Bryzgiel, après par Czarna Hańcza et depuis Rygiel le retour s’effectue par le Canal. La grande boucle (8-9 jours) découle d’Augustów, par la rivière après à contre- courant dans le ruisseau Blizna jusqu’au lac Blizno, les kayaks sont ensuite tranportés à Wigry et l’excursion est continuée comme dans le cas de la petite boucle. Les marins sont attirés à Wigry par le calme (l’utilisation de moteurs à combustion est ici interdit) et manque de foule. Le lac a une forme intéressante et le caractère diversifié des rives. Une obstacle pour les plaisanciers peut être la variabilité des vents, de nombreux hauts-fonds et les limitations dans l’accès à certains bords, désignés par WPN (Parc National de Wigry). Les kayakistes peuvent séjourner dans les campings “Jastrzęby” à Zakątki „Za szkołą” à Maćkowa Rudza, „Gremzdówka” et „Bindużka” à Wysoki Most, „Zakole” à Buda Ruska, Stary Folwark et Wigry.”
Chemin de fer à voie étroite de Wigry

Le chemin de fer à voie étroite de Wigry est une continuation du chemin de fer dans le Forêt Vierge d’Augustów de la Première Guerre mondiale, développé dans les années 1923-1926, dont le parcours s’est déroulé de Płociczno à proximité de Zelwa, étant un complément de Canal Augustowski, construit dans les années 1824-1839, le principal mode de transport du
bois à Europe et scieries situés le long de la voie navigable. Sur le lac Wigry de nombreux chemins de roulement ont été localisés où le bois était replongé, accumulés dans des radeaux et remorqués à proximité de la scierie de Płociczno. Dans les années 80 du XXe siècle, le chemin de fer a été fermé et il y a seulement quelques années il a repris le transport devenant une attraction touristique du Parc National de Wigry. Sur la longueur du parcours de 10 km, commençant et terminant à Płociczno, le chemin de fer s’arrête à l’occasion des photoscopes à Binduga, Powały et Bartny Dół. En été, les touristes voyagent en wagons plein air, en dehors de la saison estivale dans les wagons couverts et chauffés. Le chemin de fer à voie étroite fonctionne tous les jours en juillet et août à: 10.00H, 13.00H, 16.00H. Le temps de trajet, y compris des arrêts multiples est de 2 heures. 20 min. Après la fin de l’excursion dans le restaurant juste à côté, vous pourrez déguster des plats régionaux et lituaniens.
Musée de Wigry à Stary Folwark

Le musée de Wigry est logé dans l’ancienne station hydrobiologique à Stary Folwark. Dans la période entre les deux guerres, grâce à son créateur Dr Alfred Lityński, elle est devenue un centre de recherche puissant, et le lac Wigry – le réservoir le plus connu en Pologne. Le musée constitue une excellente continuation de son travail – fournit l’une des plus interessantes expositions dans la région concernant la nature et l’histoire de Wigry. La visite du musée est un voyage à travers le temps et l’espace. Dans cet établissement moderne, vous pouvez apprendre tout sur Wigry – depuis les profondeurs et les organismes qui y vivent jusqu’aux paysages aquatiques pittoresques. En visitant le musée, regardant de nombreux films, des présentations multimédia et en écoutant des enregistrements, vous pouvez en apprendre davantage sur l’histoire de la région, le patrimoine culturel et la richesse naturelle. Une grande attraction du musée est la possibilité d’organiser des cours sur des parcours éducatifs sur l’eau au cours de la promenade en bateau “Leptodor 2”. Il est disposé d’un fond de verre à travers lequel vous pouvez regarder ce qui se passe sous l’eau.

Chemins éducatifs du Parc National de Wigry

Prenez au moins une des sept pistes pédagogiques dans le Parc National de Wigry:
• «Forêt» – 1,5 km
• “Crackers” – 2,5 km
• “Amphibiens” – 0,5 km
• “Lacs” – 6,2 km
• «Forêt vièrge» – 3,3 km
• «Samle» – 4,8 km

Ils mènent sur le terrain du Parc National de Wigry, à travers la zone de nature et de culture très attrayante, combinée avec des sentiers de randonnée, conduisant à différents endroits du parc, de sorte que la tournée devrait commencer juste d’eux. Le long des chemins il y a des panneaux d’information, des passerelles, des plateformes d’observation et des lieux désignés pour le repos.
Points et tours panoramiques

Disponible pour les touristes, la tour du monastère de Wigry est le meilleur point panoramique dans l’ensemble du Parc National de Wigry. À son tour, il est possible d’admirer le lac avec le monastère en arrière-plan à partir de deux plates-formes à Stary Folwark (accès depuis la route de Suwałki – Sejny) ou l’après-midi sur la surface calme du lac on peut capturer à Cimochowizna le reflet du monastère dans l’eau. La ligne littorale de Wigry, développée, pleine de baies est à admirer depuis la tour d’observation à Bryzgiel près de la maison forestière ou de la ferme agrotouristique Widok.
Itinéraires cyclables dans la région de Suwałki

Les collines et les routes sinueuses de Suwałki constituent un vrai défi pour les cyclistes. Vous retrouverez ici l’itineraire cyclable international Euro Velo R11, qui relie Athènes avec la cape nord de la Norvège. Par Podlasie mène une section de près de 300 km de pistes. Les amateurs de deux roues peuvent également choisir la randonnée touristique “Pierścień rowerowy Suwalszczyzny .” (Cercle cycliste de la région de Suwałki). Il est divisé en parties nord et sud. La partie nord de la route commence à Żegary, traverse les terres de Pojaćwiesko dans le nord, atteint les montagnes Sudawskie ( pôle froid polonais). La limite oueste est tracée par les village de la commune Przerośl, Bakałarzewo et Raczki (villages d’aujourd’hui, autrefois les villes de la frontière polono-prussienne), les lacs pittoresques et la vallée de Raspuda. La partie sud est marquée par des activités de trois grands Polonais : comte Ludwik Pac (palais a Dowspuda) comte Karol Brzostowski (Rzeczpospolita Sztabińska) général Karol Prądzyński (Canal d‘Augustów). Ils vivaient tous au dix-neuvième siècle, et même s’ils agissaient dans la réalité des partitions, ils sont connus comme des réformateurs et racionalisateurs.
Exposition de la nature “Au bord du lac Wigry”

L’exposition se trouve dans le bâtiment de la direction du Parc National de Wigry à Krzywe. Il se compose de plusieurs parties: les environnements forestiers, les milieux aquatiques, la présence de l’humain (valeurs culturelles) et l’éducation. La salle est remplie de nombreuses espèces d’arbres qui poussent dans la forêt Vierge d’Augustów et des spécimens d’oiseaux et de mammifères y vivant. Au milieu de la chambre il y a un aquarium avec des espèces de poissons indigènes et la vitrine avec des poissons disséqués. Dans le diorama nous montrons des amphibiens et de reptiles vivant au Parc National de Wigry. Une partie de l’exposition «timeline» affiche les événements les plus importants qui ont lieu dans les environs du lac Wigry à partir de la regression du glacier à nos jours.
Exposition éthnographique “sauvé de l’oubli”

L’exposition permanente éthnographique du Parc National de Wigry à Krzywe près du siège du parc présente environ 800 objets – des exemples de la culture matérielle transitoire des alentours du lac Wigry. Presque tous les exponats sont des cadeaux offerts par des résidents sympathiques du parc qui ont répondu à l’appel du concours “sauvé de l’oubli” en cédant gratuitement de nombreux objets, souvent des souvenirs ou objet de grande valeur. L’exposition est préparée près de la maison forestière à Krzywe, dans le bâtiment spécialement adapté datant des années 20 du XXe siècle. La découverte de l’exposition permet de connaître l’histoire des métiers effectués par des résidents de la terre.
Exposition «L’histoire et les traditions de la pêche au bord du lac Wigry »

L’exposition se trouve à Czerwony Folwark. Elle est adressée à tous ceux, pour qui la zone naturelle, historique et culturelle des alentours de Wigry est proche, particulièrement à ceux qui s’intéressent à la pêche. Lors de l’exposition, vous pouvez voir de nombreux exponats intéressants, entre autres : pirogue, bateau, bateau de peche, glace broyeur, modèle d’appareil photo incubation du frai, équipement de pêche utilisé pour capturer des poissons et des écrevisses et regarder les spécimens disséqués de certaines espèces de poissons, ainsi que des films sur la pêche.